Separator

Mars 2018

Mercredi 21 Mars 2018 - 19h30-Aurélie et Vérioca

Chanson brésilienne

 

 

Aurélie : chant ,compositions

Vérioca :  chant, guitare, cavaquinho

 

Aurélie & Verioca

 

Une guitare et deux voix, quelques percussions et un cavaquinho…
Aurélie & Verioca jouent leur musique inspirée du Brésil.
Au gré des éclats de rire et d’émotion, elles racontent, en français ou en portugais, le bonheur d’aimer, la joie de vivre et de chanter.

https://www.youtube.com/watch?v=aLuygPmYE4g&feature=youtu.be

 

Il était une fois deux passionnées, deux amoureuses des musiques du Brésil, Aurélie Tyszblat et Verioca Lherm. Lorsqu’elles se rencontrent en 2002, Verioca a déjà 25 ans de carrière derrière elle, en tant que guitariste (de formation classique) et chanteuse (Les Grandes Gueules etc…). Elle a joué à l’Olympia en première partie de Tânia Maria et a enregistré deux albums solo.
 À cette époque, Aurélie travaille encore comme scénariste pour des réalisateurs de documentaires, mais elle vient de rencontrer celui qui lui ouvrira les petites et les grandes portes du Brésil : le chef de choeur et musicologue carioca Eduardo Lopes.

En 2007, les deux complices se lancent dans l’élaboration d’un répertoire autour des compositions exigeantes de Guinga, compositeur brésilien, à la croisée des chemins entre musique érudite et chanson populaire.

Deux ans plus tard, elles commencent à écrire à quatre mains leurs premières chansons. Verioca écrit la musique qu’Aurélie met en paroles, tantôt en français, tantôt en portugais du Brésil.

Commence alors l’aventure du premier album. “Além des nuages“ sera produit à la force de l’énergie de ces deux rêveuses et grâce à la générosité de leurs invités – Guinga lui même, mais aussi Philippe Baden Powell, Paula Santoro, Marcelo Pretto, le groupe de samba Casuarina et bien d’autres…

Distribué via le label KODS par Rue Stendhal, le disque a été lauréat de l’aide à l’autoproduction de la Sacem et sera diffusé sur FIP, France Musique et de nombreuses radios locales.

Depuis fin 2011, Le duo a donné plus de 150 concerts en France et mené 4 tournées au Brésil, où elles ont été très remarquées tant des médias que du public.

Le projet ira même jusqu’au Mozambique où le duo a porté les couleurs franco-brésiliennes de ses chansons dans le cadre de la semaine de la francophonie en mars 2014.
 

Depuis septembre 2014, elles font partie du catalogue des Jeunesses Musicales de France avec le spectacle ANDANDO créé pour l’occasion à partir de leurs chansons et qui fera l’objet d’une tournée jusqu’en 2016.

 

Leur deuxième album “Pas à pas“ a été auto-produit par le duo sous le label Catavento et a reçu le soutien de l’Adami et de la SPPF. Cet album est sorti au Brésil en avril 2015 et a fait l’objet d’un tournée de 12 dates soutenue par le Bureau Export de la musique française et la Spedidam.

Separator

Dimanche 18 Mars 2018 - 18h00-Viktorija Gecyte Blues Quartet

 Soirée blues, de Bessie Smith à nos jours…

 

Viktorija Gecyte au chant, Yoan Fernandez à la guitare, Peter Giron à la contrebasse & Mourad Benhammou à la batterie

 


 « Une chanteuse qui a la grâce et la classe » – Jazz Magazine « Un vrai sens du swing » – Jazz Hot « Viktorija Gecyte a une manière plus rare et plus personnelle de capter l’attention de l’auditeur. Elle lui communique une sorte de fraternité chaleureuse. C’est rare et bouleversant » – Jazz Magazine « L’autorité qui se dégage de son art, un placement vocal infaillible, un swing subtile et sensible » – CultureJazz « Diva et divine Viktorija » – Jazz News

 

Lien vidéo : Blue Lake

Separator

Dimanche 11 Mars 2018 - 18h00-Rubinho Antunes trio

Jazz brésilien

 

Rubinho Antunes à la trompette et au bugle, Leonardo Montana au piano & Vinicius Gomes à la guitare

 

Le trio formé par Rubinho Antunes (trompette et bugle) et Leonardo Montana (piano) et Vinicius Gomes (guitare) entend jouer un répertoire de musique brésilienne, avec toute la diversité stylistique qu’il offre.
Rubinho et Vinicius sont des musiciens très actifs dans le milieu artistique brésilien, Leonardo , brésilien lui aussi vit actuellement à Paris et joue sur la scene jazz parisienne depuis quelques années.

Nous aurons donc le plaisir de retrouver ces trois musiciens pour un concert où la bossa aura une place de premier choix!

.

Separator

Mercredi 07 Mars 2018 - 19H30-Menu Fretin trio

« Hommage à Georges Brassens »

 

Dominique Pollet au chant, Etienne Konarzewski à la guitare et François Meynet à la guitare.

 

Ils se sont rencontrés autour de leur passion commune, la musique et plus particulièrement autour de Georges Brassens.
Brassens, sa guitare, sa pipe et ses chats… Pour Dominique, le chanter est une seconde nature. Il l’accompagne depuis son adolescence et elle se délecte de son écriture, de sa poésie, de sa culture, de ses idées libertaires.
Quand ils écoutent les mélodies de Brassens, beaucoup plus complexes qu’il n’y parait, Etienne et François perçoivent des harmonies classiques bien sûr, mais aussi de jazz, voire de blues, alors, c’est la guitare qui les démange…
Depuis trois ans, « Menu Fretin » interprète au fil de ses concerts et dans une joyeuse complicité, un pêle-mêle de chansons connues et moins connues du répertoire, revisitées aux accents du jazz, de la bossa, du blues et où se côtoient la légèreté, l’émotion, l’humour, le rire…

Georges Brassens aurait sûrement aimé. Ses derniers albums se « jazzifiaient », notamment avec son guitariste Joël Favreau.

 

Après l’enregistrement d’un EP 6 titres en 2013, un bel album « Faussaires » a vu le jour en 2015.

Ils participent régulièrement aux festivals annuels autour de Brassens (« Journées Brassens » en octobre 2014 au parc Georges Brassens à Paris,  « Brassenssiades de Pirey » dans le Doubs en mars 2016, festival « Brassens » de Charavines en Isère en août 2017).

Vous pouvez découvrir ce sympathique trio sur sa page Facebook « Menu Fretin Trio« . 

 

Separator