Separator

Mercredi 23 Avril 2014 - Françoise Hillemand "Paradis perdus"

Françoise Hillemand exposera ces toiles du 23 avril au 22 juin 2014

 

 

 

Discrète et subtile, elle sait capter les atmosphères particulières, saisir les scènes de la vie quotidienne, arrêter le temps, amuser ou bien émouvoir notre âme selon son humeur. Adepte du courant humaniste, cette artiste enthousiaste à la curiosité insatiable n’hésite pourtant pas à oublier la réalité. L’image devient alors rêve, mouvement, matière vibrante, toile abstraite ou calligraphie … A travers son œuvre, Françoise Hillemand nous offre « sa vérité », et celui qui regarde ne reste pas indifférent.

 

 

Paradis Perdus : On a été arraché à un moment de bonheur intense. Le temps passe et le doute s’installe : a-t-on rêvé ces instants ? Était-ce un rêve ou la réalité ? Est-ce une photo ou un dessin ?

Le ciel est bleu, les moments heureux. Les paysages sourient. Le bonheur s’est installé à notre table. Il est simple mais si beau et chaleureux. Nous ne voulons pas le laisser partir mais l’envouter pour qu’il ne nous quitte jamais.

Pourtant, il va bien falloir s’éloigner. Les vacances sont terminées. Nous devons dire au revoir à ces instants précieux, cette respiration indispensable.  Nous sommes arrachés de force à ce songe parfait.

Une fois rentré nous repensons avec mélancolie à ces délicieux instants. Ils  semblent s’éloigner.  Ils s’effacent doucement de notre mémoire malgré tous nos efforts pour les préserver comme un trésor.

Était-ce rêve ou réalité ? Le doute s’installe tandis que les souvenirs se transforment, s’estompent.  Le quotidien reprend ses droits. Seul l’espoir subsiste, la croyance qu’un jour nous retrouverons notre paradis perdu.